Depuis l’avènement des réseaux sociaux et récemment du mobile*, la prise de parole des musiciens a énormément changé et il n’est pas rare que leur popularité se mesure – inversement proportionnellement à leur talent – à leur nombre de like sur Facebook et Instagram. Dans cette optique, la startup Fantouch a créé une application permettant aux acteurs de la filière musique de développer, fédérer et fidéliser leur public.

fantouch-spanky-few

Startup parisienne créée en 2013 par Christophe Crémer, Fantouch conçoit et anime des applications mobiles personnalisées destinées aux artistes et à leurs ayants droit. Les applications mobiles développées par cette start-up permettent aux artistes de dynamiser leur stratégie marketing tout en leur permettant de générer des revenus complémentaires significatifs.

Le public profite d’une application riche en contenus et entièrement personnalisée, du graphisme aux fonctionnalités : actualités exclusives, événements, galeries médias, musique, playlist, concours, e-billetterie, timelines, notification Push, géolocalisation, gamification, chat, messagerie… Les fonctions propres aux réseaux sociaux (« like », partage, commentaire) assurent une communication vivante et conviviale au sein des applications.

L’application est élaborée « sur-mesure » pour chaque artiste, du développement à la production de contenu. « Nous nous attachons à ce que l’application mobile soit réalisée à l’image de chaque artiste, qu’elle soit en cohérence avec son univers et sa personnalité« , souligne Christophe Crémer, Président de Fantouch.

Les équipes de Fantouch développent et animent l’application en coordonnant avec l’artiste et ses ayants droit un planning de contenus et d’événements. Les revenus générés sont partagés. Ce modèle est conçu pour les artistes très populaires tels qu’Oxmo Puccino et Youssoupha, qui ont déjà développé une communauté de « fans » très importante. Notons que la solution est également facilement adaptable à des artistes en développement.

* En 2015, 91% des Français sont équipés d’un téléphone portable ou d’un smartphone tandis que 8 sur 10 déclarent aller sur Internet à des fins personnelles quotidiennement (source : Baromètre Consommateur Google 2015). Un rapport publié par ComScore (« Digital Future in Focus 2015 »), concernant les tendances des comportements digitaux au sein des différents marchés à travers le monde, révèle que « les téléphones mobiles représentent désormais 62% de tout le temps passé en ligne ». En parallèle, « 44% du temps passé sur un smartphone est consacré à des applications ». Les applis dominent largement le web mobile en temps d’utilisation, 3h05 min/jour contre 51 min/ jour. (Source : Wiuz.com – Etude Emarketer).

A propos de l'auteur

Déborah Larue
Créatrice de Spanky Few

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.