Alors que le XVIIIème siècle touche à sa fin, un automate capable de jouer aux échecs avec talent fascine l’Europe. Ce personnage, doté d’un costume traditionnel de magicien oriental, voit sa célébrité naître sous le nom de « Turc Mécanique ». Trois siècles plus tard, un géant du web s’en inspire. Son nom : Amazon.

Calculateurs-humains-Turc-Mecanique-amazon-spanky-few.jpg

Le « Turc Mécanique », cet impressionnant personnage était fixé sur un meuble, au bas duquel on pouvait observer une machinerie complexe d’engrenages. Ces derniers s’actionnaient afin de faire bouger l’automate, jouant chacun de ses coups, devant le regard stupéfait d’une Europe crédule.

En effet, le Turc Mécanique n’est autre qu’une supercherie génialement imaginée. Les ingénieux rouages ne sont en réalité qu’un leurre. Le meuble peut contenir un être humain prodige du jeu d’échecs dont le rôle est d’actionner savamment le Turc.

Nous sommes aujourd’hui au XXIème siècle. Cette invention savoureuse au service de la duperie en masse a inspiré un géant : entreprise incontournable dont la réputation n’est plus à faire quant aux conditions de travail déplorables qu’elle offre à ses salariés. AMAZON a créé son propre Turc Mécanique.

Calculateurs-humains-Turc-Mecanique-amazon-spanky-few.jpg

Le principe, que vous maîtrisez à présent, reste le même : des actions que vous pensez être le fruit du progrès de algorithmique et du traitement pointu de la donnée informatique sont en réalité réalisées par de petites mains… humaines ! Il s’agit d’offres d’emplois présentant une mini-tâche faisant appel à une moindre qualification. Ces offres, qui vont de la traduction d’un bout de texte à l’identification de visages sur les photos, en passant par la classification d’images ainsi que la transformation de son en texte, font l’objet d’une mini-rémunération de quelques centimes de dollars. En plus de nourrir l’illusion d’une informatique surpuissante, le résultat de ces tâches sont des données vouées à enrichir les algorithmes existants. Progrès ou régression ? À vous de voir.

Ce système n’est pas sans rappeler le principe des « calculateurs humains » – soit le Projet Manhattan : des opérations d’une grande complexité réalisées par fragments, par des personnes sous-payées. Le système des « calculateurs humains » a notamment été mis en place pour la création de la première bombe atomique entre 1942 et 1946. Ce progrès serait-il teinté de perspectives effrayantes ?

Calculateurs-humains-Turc-Mecanique-amazon-spanky-few.jpg

Crédits : Photo 1 : ©WIKIMEDIA COMMON – Photo 2 : Calculateurs humains – Projet Manhattan By Ed Westcott / US Army / Manhattan Engineering District[1] – Ed Westcott / American Museum of Science and Energy, other versions available at http://smithdray1.net/angeltowns/or/go.htm and http://www.flickr.com/photos/amse/2965052816/, Public Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=7004963 Photo 3 : Offres d’emplois sur le site “Mechanical Turk” d’Amazon

A propos de l'auteur

Eugénie Goloschapov

Chroniqueuse Innovation & Tech