Le célèbre musée L’imagerie d’Épinal a fait un grand saut dans la modernité en juillet dernier en se dotant d’un histopad.

histopad-imagerie-epinal-spanky-few

Entre patrimoine et transmission, L’imagerie d’Épinal est depuis toujours une figure symbolique de l’art et du savoir-faire français. Depuis 2014, le lieu est dirigé par Christine Lorimy et Pacôme Vexlard, qui s’attachent à insuffler un vent de fraicheur à cette institution. Et pour eux, cela passe notamment par la technologie et plus précisément par un histopad. Ce dernier permet aux visiteurs d’enrichir leur visite en s’immergeant dans une oeuvre à travers des vidéos, animations, maquettes 3D, anecdotes et surtout les jeux de devinettes qui ont fait la célébrité du lieu.

Pour Pacôme Vexlard, l’histopad est totalement en phase avec les nouvelles ambitions de L’imagerie d’Épinal : « Je n’ai eu de cesse que de faire confiance aux rencontres et aux opportunités qui se sont présentées pour enchainer les projets dans le secteur numérique puis dans la communication, le marketing, l’édition, les arts avec la rencontre de CharlElie, mais aussi dans l’accompagnement de jeunes et moins jeunes entrepreneurs dans leurs montages de projets. Aujourd’hui l’Imagerie d’Épinal rassemble tous ces secteurs et me stimule. La « belle endormie » comme nous aimons l’appeler avec Christine, a des ressources et un potentiel incroyables que nous voulons (re)développer. »

Notons que ce procédé est déjà utilisé à Chambord ou en Normandie.

Source : Culturebox

A propos de l'auteur

Déborah Larue
Créatrice de Spanky Few