4 000 hectares, soit presque 12 fois la taille de Central Park à New York. Ce sera l’étendue du Trinity River Park, futur parc urbain qui fera de Dallas la ville la plus verte des Etats-Unis.

trinity-park-dallas-environnement-usa-texas-spanky-few

Lutter contre les crues annuelles du fleuve Trinity et reverdir la ville. Ce sont les défis auxquels souhaite répondre la ville de Dallas (Texas) en imaginant le parc urbain le plus grand des Etats-Unis. Situé sur le lit du fleuve, ce parc sera composé de terrains de jeu, de pelouses, des réserves animales, des terrains de sport et de plusieurs kilomètres de voie verte.

Pour le cabinet Michael Van Valkenburgh, en charge du projet, il s’agit de faire passer les inondations annuelles “de catastrophes naturelles en spectacles époustouflants“. Et bien sûre, de créer un véritable poumon naturel au coeur de Dallas. Le maire de la ville, Mike Rawlings, présente quant à lui le projet comme une innovation unique en terme d’aménagement du territoire et estime que ce plan va « redéfinir Dallas pour le 21e siècle ». Notons tout de même le coût tout aussi incroyable que le projet en lui-même : 250 millions de dollars (soit 235 millions d’euros). L’environnement n’a pas de prix !

Source : Kombini

A propos de l'auteur

Déborah Larue
Créatrice de Spanky Few