Pour la sixième année consécutive, la ville de Pessac (Gironde) organise un concours national d’art contemporain urbain.

pessac-jaen-art-street-urbain-spanky-few

Cette nouvelle édition aura pour thème « 20 ans, t’as Vu! ». Un bon moyen de regarder ce qui se passe dans le street art depuis 20 ans et de revenir aux sources pour les artistes amateurs ou semi-pro qui participeront à ce concours qui aura lieu du 31 octobre au 5 novembre 2017. Notons que cet événement s’inscrit dans le cadre des Vibrations Urbaines 2017, un festival urbain incontournable depuis 1998.

Et au passage, on peut découvrir l’artiste Jaen, qui a conçu l’affiche du concours.

Selon ses propres mots « ce Gatoblaster, c’est, en toile de fond, le béton d’une fondation posée à Pessac en 1998 dans un bouillon de cultures urbaines ; un pied dans un présent vivant et énergique, l’autre dans ses futurs possibles« .

Modalités du concours

Le concours est ouvert aux artistes, tant amateurs que semi-professionnels, âgés de 18 à 35 ans et habitant la France métropolitaine. À partir du 16 mai, les artistes pourront télécharger le dossier de candidature sur www.vibrations-urbaines.net, et le renvoyer dûment rempli avant le 20 juin. Un premier jury sélectionnera 15 artistes qui exposeront durant le festival. Quant au public, qu’il soit connaisseur ou simple intéressé, il a son rôle à jouer par l’intermédiaire d’un vote Facebook comptant pour 50 % dans la désignation des 3 lauréats. A la clé : un prize money de 500 €, 2 250 € de lots et deux expositions solo, à l’Institut Bernard Magrez et au centre d’art Spacejunk de Bayonne.

A propos de l'auteur

Déborah Larue
Créatrice de Spanky Few