Après avoir imaginé la première ville éco-responsable sous-marine, l’architecte belge Vincent Callebaut récidive en proposant un immeuble 100% écologique en Inde.

Vincent-Callebaut-Hyperion-ecologie-spanky-few-architecture

Le complexe Hypérion prendra place à New Delhi et sera constitué de 6 tours végétales de 36 étages chacune.  Parmi les végétaux qui recouvriront les façades des tours : arbres fruitiers, plantes potagères et médicinales, plantes d’ornement. Chaque tours comprendra des habitations, des résidences étudiantes, des bureaux et des espaces de loisirs pour offrir aux usagers des espaces pluridisciplinaires.

« Réinventer un nouveau modèle urbain de croissance verte respectant l’environnement écologique et sociologique, tel est le challenge de chacune de mes journées. Selon moi, il y a eu l’âge du charbon, de l’acier, du pétrole et des minerais. Le XXIème siècle sera celui du vivant et de la biologie ou ne sera pas !« 

Vincent-Callebaut-Hyperion-ecologie-spanky-few-architecture

Plus concrètement, Hypérion a été imaginé en collaboration avec l’agroécologiste indien Amlankusum et s’inscrira dans une volonté 100% écologique. Ainsi, si les fondations pourront difficilement se passer d’acier et de béton, la structure privilégiera des matériaux tels que le bois issu des forêts proches de New Delhi, tout en s’inscrivant dans une démarche responsable. Ainsi, Amlankusum déclare « Nous prenons soin de renouveler ce que nous prélevons dans la forêt en respectant un cycle de coupes approprié selon sa capacité de régénération« .

D’autre part, l’énergie solaire sera la principale source d’alimentation des 6 tours grâce à des écailles photovoltaïques et thermiques qui suivront la course du soleil. Les balcons des habitations abriteront des cultures hydroponiques (hors sol et irriguées par des solutions de sels minéraux et de nutriments), de quoi nourrir toute la population d’Hypérion.

Vincent-Callebaut-Hyperion-ecologie-spanky-few-architecture

Le toit du complexe accueillera une salle de sport, une piscine biologique et une aire de jeux pour enfants et s’ancrera ainsi dans le désir de l’architecte de faire d’Hypéron un véritable lieu de vie.

Enfin, notons qu’Hypéron verra le jour en 2018 et sera le plus grand écoquartier jamais construit.

Source : NouvelObs

A propos de l'auteur

Déborah Larue
Créatrice de Spanky Few

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.