Avec La Place, Paris a aujourd’hui son lieu dédié au hip-hop dans sa globalité : musique, art, danse, mode… Et c’est une très bonne nouvelle.

la-place-paris-hip-hop-spanky-few

Si jusqu’à maintenant, un quartier de Paris était plus représentatif que les autres du mouvement hip-hop, c’était les Halles avec ses fameuses boutiques aux alentours des rues Saint Denis et Sébastopol. Mais jusque là, le graffiti et le beatbox avaient plus leur place autour de la Fontaine des Innocents que dans le cadre d’une vraie structure artistique. Et c’est tout logiquement que La Place a pris ses quartiers aux Halles, au coeur de la Canopée.

Pour Bruno Julliard, premier adjoint de la maire PS de Paris Anne Hidalgo, qui a lancé l’idée en 2009 : « Le mouvement hip-hop a souvent été cantonné à une approche socio-culturelle axée sur la jeunesse ou l’intégration, mais pas vraiment sur la dimension artistique ou culturelle. L’idée est d’avoir un lieu avec une vraie reconnaissance institutionnelle tout en maintenant une indépendance totale aux artistes et à la programmation, puisque le hip-hop s’est développé un peu en marge des mouvements culturels reconnus et institutionnels« 

Samedi dernier, les visiteurs ont ainsi pu découvrir un espace de 1.400 m2, comprenant eux salles de diffusion de 400 et 100 places pour le public, huit studios dont un d’enregistrement et un incubateur d’entreprises. Mais plus qu’un simple espace dédié à la musique, La Place se veut un lieu dédié à toute la culture hip-hop et prévoit de devenir une vraie pépinière de création aussi bien artistique qu’entrepreneuriale. Jean-Marc Mougeot, nouveau directeur des lieux ayant précédemment fait ses armes en tant que directeur du festival L’Original à Lyon, a pour ambition de créer « l’un des lieux les plus novateurs de Paris« . Le pari est lancé.

la-place-paris-hip-hop-spanky-few

En 2009 un projet novateur se dessine à la mairie de Paris : la construction d’un centre culturel Hip Hop en plein cœur de la ville, aux Halles. Carrefour de rencontres entre Paris et sa banlieue, c’est l’ancienne place forte du mouvement Hip Hop parisien. D’autres acteurs rejoignent ensuite le projet et en consolident les contours. Parmi eux, Jean-Marc Mougeot, le futur directeur. Il s’entoure d’une équipe infatigable qui travaille d’arrache-pied pour que ce lieu unique voit le jour, et La Place ouvre pour la première fois au public le 6 avril 2016, à l’occasion de l’inauguration de la Canopée.

7 ans après que les premières esquisses de La Place ont été tracées, les Halles sont complètement repensées. Cette transformation donne naissance à La Canopée, immense dôme de verre qui s’élève progressivement au-dessus du Forum des Halles. En Avril 2016, elle ouvre ses portes à un public qui l’a vu grandir au gré de ses voyages franciliens. Pensée comme un véritable réseau culturel urbain, elle consacre 1400m² à La Place Centre Culturel Hip Hop, et le reste de ses espaces à un conservatoire, une Maison des Pratiques Artistiques Amateurs et une médiathèque.

L’histoire de La Place commence dès la fin des années 2000. En avril 2016, après plus de huit ans de réflexion et de travail, le Centre Culturel Hip Hop prend vie sous la Canopée, avant de lancer sa première saison artistique par une journée portes ouvertes le 24 septembre 2016 !

Source : CultureBox

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.