La récréation est un moment qui rythme depuis toujours les journées des enfants. Souvent une joie, c’est parfois aussi une source d’angoisse. Mais plus que tout, c’est souvent le siège d’enjeux et de prise de pouvoir qui dépassent tout le monde sauf ceux qui les vivent.

5905129

Edith Maruéjouls, géographe du genre, a tenté de comprendre la hiérarchisation et les différents territoires qui se mettent en place pendant la récréation. Plus précisément, dans la cour de récré d’une classe de 5e du collège Edouard Vaillant (Bordeaux). Elle en a tiré une série de vidéos. A découvrir !

C’est avec une classe de 5e du collège Édouard Vaillant (Bordeaux) que nous avons fait cette vidéo, leur enseignante de français et la géographe Edith Maruéjouls ont fait travailler les élèves sur l’espace de leur cour de récréation, dessiner, observer, raconter
le positionnement dans la cour des filles et des garçons est-il de l’ordre du « hasard » ?
Edith Maruejouls nous parle ici de comment la socialisation des filles et des garçons influe sur la façon dont elles/ils occupent l’espace et de comment les femmes et les hommes qu’elles/ils deviendront occuperont l’espace à leur tour. Il y a-t-il égalité dans l’espace public ? Rien de moins sûr !

Visuels : France Info, Sud Ouest

A propos de l'auteur

Déborah Larue
Créatrice de Spanky Few

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.